Fabienne Carat partage avec émotion l’histoire de sa fille et de son père,

L'histoire de Fabienne Carat : Un rappel poignant de la force et de la résilience des mères célibataires et de leur capacité à offrir amour et soutien à leurs enfants, malgré les défis auxquels elles sont confrontées. 

© themorningnews.fr - Fabienne Carat partage avec émotion l’histoire de sa fille et de son père,

Consulter Masquer le sommaire

Depuis quelques jours, Fabienne Carat, l’actrice révélée par son rôle dans la série télévisée « Plus belle la vie« , fait la une des médias pour ses récentes confidences sur la paternité de sa fille, Céleste, âgée de deux ans.

Dans une interview accordée à à nos confrères, l’actrice de 44 ans s’est livrée avec émotion sur le refus du père biologique de reconnaître sa fille et sur les difficultés qu’elle rencontre pour expliquer cette situation à son enfant.

Un récit douloureux et singulier

Il y a un peu plus de deux ans, le 6 décembre 2021, Fabienne Carat accueillait avec joie son premier enfant, une petite fille prénommée Céleste. Pour la célèbre comédienne de Plus belle la vie, ce moment de maternité est un « cadeau du ciel« , synonyme de bonheur absolu.

À lire Plus belle la vie : Kilian et Aya triomphe, Betty survit à la crise dans l’épisode 97 du 21 Mai 2024

Toutefois, la naissance de Céleste a été loin de marquer le début d’une famille de rêve.

En effet, le père biologique de Céleste a refusé d’endosser son rôle de parent, reléguant ainsi Fabienne Carat au statut de mère célibataire. Dans une publication poignante sur les réseaux sociaux l’année précédente, elle évoquait avec sincérité sa découverte de sa grossesse et la difficulté d’annoncer la nouvelle au père, devenu simplement le « géniteur« . 

Cette histoire singulière et visiblement douloureuse a ému de nombreux fans de l’actrice, qui ont salué son courage et sa franchise.

La difficulté d’expliquer l’absence d’un père

Dans son récent entretien, Fabienne Carat a révélé que sa fille commence à ressentir l’absence d’un père et à poser des questions sur son identité. Cette situation bouleversante a profondément affecté l’actrice, qui peine à trouver les mots pour expliquer la situation à son enfant.

À lire Plus Belle La Vie : Aya prise en otage, Kilian se porte volontaire pour négocier

« Je pense en vrai que tant que le géniteur n’aura pas reconnu Céleste, il y aura toujours une petite faille en moi », confie-t-elle, émue aux larmes. « Mais pour elle, son identité… Elle commence à comprendre, à voir les êtres humains qu’il y a dans la vie. Elle les énumère souvent. Ça me fend le coeur quand elle fait ça. Parfois, elle crie le mot papa. Je ne sais pas pourquoi elle fait ça, c’est horrible quand elle fait ça« , ajoute-t-elle avec tristesse.

Face à cette situation délicate, Fabienne Carat tente de trouver les mots justes pour expliquer à sa fille l’absence de son père. « Je lui dis tout bêtement que dans la vie, pour fabriquer un enfant, il y a celui qui fabrique et celui qui aime et qui élève. C’est parfois la même personne, parfois non« , explique-t-elle avec émotion. 

Malgré sa peine et sa frustration, l’actrice fait de son mieux pour soutenir sa fille et lui offrir tout l’amour et le soutien dont elle a besoin.

Il faut dire que la sincérité et la vulnérabilité avec lesquelles Fabienne Carat partage son expérience suscitent l’admiration et le respect. En ouvrant son coeur et en brisant les tabous autour de la parentalité, elle offre un témoignage poignant qui résonne avec de nombreux parents célibataires à travers le monde.

À lire Plus Belle La Vie : Léa face au traumatisme de Blanche et la révélation choc sur Betty

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :