Ici tout commence : Antoine Myriel, futur directeur de l’Institut Auguste Armand ? Les révélations de son interprète

Frédéric Diefenthal se confie sans détour sur le destin de son personnage, Antoine Myriel, dans Ici tout commence. 

© themorningnews.fr - Ici tout commence : Antoine Myriel, futur directeur de l’Institut Auguste Armand ? Les révélations de son interprète

Consulter Masquer le sommaire

Au cœur des tumultes qui agitent l’Institut Auguste Armand dans la série « Ici tout commence », un personnage émerge avec force et bienveillance : Antoine Myriel. Interprété par Frédéric Diefenthal, cet homme attachant incarne le rôle du bras droit d’Emmanuel Teyssier, le directeur actuel de l’école de cuisine. Mais alors que des changements majeurs se profilent à l’horizon, une question émerge : Antoine Myriel est-il destiné à prendre la place d’Emmanuel Teyssier en tant que directeur ? Dans une récente entrevue accordée à Télé 7 Jours, Frédéric Diefenthal offre des éclaircissements sur l’avenir incertain de son personnage.

Les remous à l’Institut Auguste Armand

Dans « Ici tout commence », Emmanuel Teyssier se trouve au cœur d’une intrigue palpitante qui pourrait bien changer le cours des événements à l’Institut Auguste Armand. Ce personnage central de la série, interprète avec brio par Benjamin Baroche, se retrouve plongé dans une situation délicate. En effet, il a secrètement proposé à Anaïs Grimbert, incarnée par Julie Sassout, de prendre la tête d’un futur hôtel d’application. Une découverte qui va faire basculer les événements.

Lorsque Rose et Clotilde, respectivement interprétées par Vanessa Demouy et Elsa Lunghini, mettent la main sur cette proposition tenue secrète, c’est le début d’une guerre ouverte contre Emmanuel Teyssier. Les deux sœurs, animées par un désir de justice et de transparence, ne comptent pas laisser passer cet affront. Et les conséquences pourraient être désastreuses pour le futur d’Emmanuel Teyssier en tant que chef pâtissier et directeur de l’institut. 

À lire Ici Tout Commence : Teyssier mène l’enquête pour démasquer le traître, tandis que Kelly se retrouve en duel avec Jasmine. Qui atteindra son objectif ?

En effet, sa place est désormais sérieusement remise en question. C’est dans ce contexte que la possibilité de son remplacement par Antoine Myriel, son bras droit, se pose. Et c’est Frédéric Diefenthal, l’interprète d’Antoine Myriel, qui apporte des réponses à cette interrogation.

Le refus d’un destin tout tracé

Bien que les circonstances puissent sembler favorables à une ascension de carrière pour Antoine Myriel, Frédéric Diefenthal révèle que son personnage n’a aucune intention de succéder à Emmanuel Teyssier. « C’est vrai qu’Emmanuel Teyssier s’éloigne… », explique-t-il, « mais sa place n’intéresse pas Antoine.” Il a ensuite souligné que son personnage a pris conscience que ce rôle de directeur pourrait compromettre sa liberté et son interaction privilégiée avec les élèves. 

Malgré les tensions qui agitent l’Institut Auguste Armand, Antoine Myriel préfère rester dans un rôle de soutien, favorisant un esprit d’équipe solide et cohésif au sein de l’école de cuisine. 

Un nouveau chapitre pour Antoine Myriel

La décision d’Antoine révélé par son interprète peut surprendre, surtout au regard de la popularité et de l’appréciation dont il jouit auprès des téléspectateurs. Son caractère bienveillant et sa disponibilité pour écouter les préoccupations des étudiants en font un personnage clé de la série.

À lire Ici Tout Commence : Le saboteur du vélo de Salomé démasqué, Kelly révèle la vérité à Jasmine

En outre, au-delà des tourments professionnels, Antoine Myriel poursuit également sa quête personnelle. Sa récente relation avec Pénélope Becker, officialisée auprès de leurs collègues, marque un tournant dans sa vie. Frédéric Diefenthal évoque avec enthousiasme cette nouvelle dynamique, soulignant l’importance de cette histoire d’amour naissante. « Cette histoire, ce n’est pas une broutille, et avec Souleymane, mon fils, on forme une nouvelle famille recomposée. » 

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :