Retour du froid en France : À quoi s’attendre pour la fin de novembre ?

Transition vers des conditions plus fraîches avec un anticyclone se déplaçant vers le sud de la France. Évolution anticyclonique en fin novembre, anticipant des coulées froides et des températures en baisse.

© themorningnews.fr - Retour du froid en France : À quoi s’attendre pour la fin de novembre ?

Consulter Masquer le sommaire

Cette transition vers des conditions plus fraîches mérite une attention particulière.

Anticyclone en déplacement

Le scénario actuel est marqué par la présence d’un anticyclone qui s’étend de l’Afrique à la Péninsule Ibérique. Cet anticyclone se déplace progressivement vers le sud de la France, promettant un week-end et un début de semaine suivante sous le signe du soleil, avec des nuits fraîches et des journées douces. Cependant, ce qui attire l’attention est la prévision d’une reformulation de l’anticyclone sur l’Atlantique, entre les Açores et l’Islande, à partir du 22 novembre, laissant présager une modification notable du climat.

Évolution anticyclonique

Les modélisations récentes suggèrent l’émergence de nouvelles formations anticycloniques sur l’Atlantique vers la fin novembre. Bien que ces tendances ne soient pas exceptionnelles, elles pourraient conduire à des coulées froides plus marquées à la fin de novembre et au début de décembre sur l’Europe, y compris la France. Cette évolution, bien que conforme à la circulation atmosphérique saisonnière, pourrait marquer le début d’une transition progressive vers des conditions hivernales.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Première coulée froide (21 & 22 novembre)

La première manifestation de ce changement est attendue avec l’arrivée d’un flux de nord frais en milieu de semaine prochaine. Sur les régions méditerranéennes, cette transition se traduira par un temps ensoleillé mais venteux, avec le mistral et la tramontane se réveillant avec des rafales de 60 à 80 km/h. À surveiller également, l’approche d’une perturbation atténuée sur les reliefs, particulièrement dans la Lozère et les Pyrénées. Cette perturbation pourrait donner lieu à de légères chutes de neige à des altitudes relativement basses, dès 600 m en Lozère et 900 m sur les Pyrénées. Bien que les quantités soient estimées comme faibles, la présence du vent limitera la hausse des températures en journée.

Les températures nocturnes, malgré le vent, pourraient descendre à 3-5°C sur les plaines, avec des gelées au-dessus de 800 m. En journée, les températures devraient atteindre à peine +9/+10°C dans les zones exposées au vent, et jusqu’à +13/+14°C dans les zones plus abritées. Cette première coulée froide nous rapprochera des normales saisonnières, voire les dépassera légèrement.

Évolution à venir (25 novembre)

Une deuxième pulsion froide pourrait se manifester vers le 25 novembre, créant un contexte météorologique propice à l’établissement d’une dorsale anticyclonique solide en direction de l’Islande. Simultanément, un décrochage arctique plus significatif pourrait entraîner un flux de nord sur l’Europe, apportant soleil, vent, et potentiellement les premières chutes de neige à très basse altitude sur d’autres régions françaises. Bien que le soleil domine, les températures pourraient chuter nettement, passant sous les normales saisonnières.

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :