Ramadan  : le jeûne et le sport, comment les combiner pour rester en bonne santé ?

Pour les pratiquants, le Ramadan est une période de jeûne. C’est un évènement annuel incontournable pour les musulmans. Mais, est-ce que c’est possible de l’allier au sport ? Avec les bonnes méthodes, il est tout à fait possible de continuer ses routines sportives tout en respectant la tradition du Ramadan.

© themorningnews.fr - Ramadan  : le jeûne et le sport, comment les combiner pour rester en bonne santé ?

Consulter Masquer le sommaire

Le Ramadan constitue une étape incontournable dans la pratique de l’islam pour les musulmans. Pendant ce mois, les pratiquants observent un jeûne quotidien du lever au coucher du soleil, suivant le cycle lunaire. Cependant, maintenir une routine sportive durant cette période peut sembler délicat, étant donné les contraintes de jeûne. Comment alors concilier activité physique et observance religieuse ? Ne vous inquiétez pas, un coach sportif est là pour vous prodiguer quelques conseils utiles.

Faire du sport durant le Ramadan : est-ce que cela représente un danger ?

Chaque année, les musulmans pratiquants célèbrent le Ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam. Durant ce mois sacré, une série de règles doit être respectée, notamment l’abstention de fumer, de manger et de boire dès l’aube jusqu’au coucher du soleil. Cependant, cette période de dévotion peut représenter un défi pour les sportifs, car elle perturbe leurs habitudes.

Mais est-ce dangereux de faire du sport durant cette période ? Absolument pas ! Le Ramadan et la pratique sportive peuvent très bien coexister, à condition de respecter quelques principes de base. Tout d’abord, il est recommandé d’éviter toute activité physique intense pendant le jeûne, surtout si vous n’êtes pas habitué à faire du sport régulièrement.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Ensuite, il est préférable de limiter les exercices longs et intenses qui entraînent une transpiration excessive, tels que le cardio (course à pied, cyclisme, natation…) ou la zumba. Privilégiez les activités plus douces comme la marche nordique, le yoga, le Pilates ou même l’aquagym. L’important est de ne pas épuiser toutes vos réserves et de rester à l’écoute de votre corps.

Le moment idéal pour faire du sport durant le Ramadan : quand ?

Si vous avez l’habitude de vous adonner à une activité physique deux à trois fois par semaine, vous pouvez maintenir ce rythme pour préserver votre condition physique. En ce qui concerne le moment idéal pour faire du sport, le coach sportif TrueFitness Knowledge recommande d’éviter les séances matinales après le lever du soleil, afin d’éviter la soif durant la journée.

De même, les exercices en soirée juste avant le coucher du soleil ne sont pas conseillés, car ce n’est pas le moment optimal pour favoriser le développement musculaire. En effet, le jeûne diurne associé à l’activité physique peut entraîner un processus de catabolisme, caractérisé par la dégradation des tissus musculaires, accentué par une augmentation du taux de cortisol, ce qui limite la prise de masse musculaire, mais encourage la perte de graisse.

En revanche, planifiez vos séances après le crépuscule, mais avant le ftour (repas du soir), après avoir pris un en-cas. Grâce à l’énergie fournie par cet en-cas, vous serez en mesure de réaliser une séance de 30 à 40 minutes sans difficulté. Si vous vous sentez en forme, vous pouvez également vous entraîner le matin, après votre premier repas et avant l’aube.

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

Nutrition pendant le Ramadan : que faire pour garder une alimentation saine ?

Concernant la nutrition, il est crucial de rester attentive pour prévenir tout risque de déshydratation et d’hypoglycémie, surtout si vous êtes une sportive chevronnée. Tout d’abord, le repas du matin, le suhur, doit être consistant et riche en protéines pour vous fournir l’énergie nécessaire tout au long de la journée, comme le souligne TrueFitness Knowledge.

Évitez les sucres rapides et les aliments à index glycémique élevé, et privilégiez plutôt les aliments riches en fibres tels que les fruits, les légumes et les féculents complets. Hydratez-vous en buvant abondamment tôt le matin afin de reconstituer vos réserves. Après le coucher du soleil, prenez un en-cas consistant pour recharger vos réserves en macronutriments (protéines, glucides, lipides).

À ce moment de la journée, buvez régulièrement, mais en petites quantités pour éviter d’alourdir l’estomac avant l’entraînement. Enfin, même pendant cette période de célébration, veillez à maintenir une alimentation équilibrée pour soutenir vos performances sportives.

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :