Prêt Rénovation : une hypothèque avec 75% de garantie de l’Etat ? Voici le secret derrière cette nouvelle loi climat!

La loi Climat et résilience promulguée en 2021, a mis en place un dispositif appelé : prêt hypothécaire.

© themorningnews.fr - Prêt Rénovation : une hypothèque avec 75% de garantie de l’Etat ? Voici le secret derrière cette nouvelle loi climat!

Consulter Masquer le sommaire

Ce dernier se rembourse lorsque le bien est vendu ou tout simplement lors de sa transmission à un tiers. C’est une solution pour ceux qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation. Ils peuvent décaler le remboursement du reste à charge des travaux de rénovation, et ainsi lancer leur travaux sans faire une quelconque avance de frais. Toutefois, cette loi dispose d’une hypothèque avec 75% de garantie de l’Etat, avec un secret bien gardé. Le connaissez-vous ?

Qui sont ceux concerné par le Prêt avance rénovation ?

C’est pourtant si simple. Ceux qui bénéficient des aides sont les propriétaires d’un logement principal avec une intention de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Pour profiter d’un Prêt avance rénovation, il suffit de contacter France Rénov, pour recevoir MaPrimeRénov‘, de compléter cette aide en cas de revenus modestes.

Ce prêt s’adresse aux propriétaires ayant des revenus modestes. Le plafond de ressources dépend du barème national des aides de l’Anah selon la localisation du bien (Ile-de-France / province) et la composition du foyer. Le montant pris en compte est le revenu fiscal de référence. Ce qu’il faut savoir c’est que le plafond des ressources évolue. Il était, à titre illustratif, en avril 2022 de 19 565 € pour une personne seule en province (25 714 € en Ile-de-France) et de 40 201 € pour un foyer de 4 personnes (52 925 € en Ile-de-France).

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Quels sont travaux éligibles à ce prêt ?

Les travaux recensés pour bénéficier du prêt d’avance rénovation sont : les travaux d’isolation thermique de la toiture, des murs…, remplacement de fenêtres, installation, régulation ou remplacement du système de chauffage… Chaque établissement de crédit peut préciser la liste des travaux concernés. Ils doivent dans tous les cas être réalisés par des professionnels RGE (Reconnus Garants de l’Environnement).

Pour ceux qui l’ignorent, il est possible de cumuler ce prêt avec l’éco-ptz, avec Ma Prime Rénov, Ma Prime Rénov Sérénité, les aides de l’Anah, les certificats d’économie d’énergie.

Prêt avance rénovation : Pour quelles caractéristiques ?

Le prêt avance rénovation est encore appelé prêt in fine. En effet, il peut être remboursé lors de la vente d’un bien ou de la transmission par succession ou donation. En ce qui concerne les intérêts, leur remboursement se fait soit tout au long de la durée du prêt (pour les emprunteurs de moins de 60 ans), soit « in fine » avec le capital (pour les plus de 60 ans). Dans ce cas, les intérêts seront plus importants.

Par ailleurs, très peu de personne savent que le prêt avance rénovation est garanti par une hypothèque sur lui-même. Une hypothèque qui est elle-même associée à une garantie publique apportée par l’Etat, via le fonds de garantie pour la rénovation énergétique (FGRE). À hauteur de 75 % du montant du crédit consenti, au cas où la vente du bien ne le couvrirait pas. Ce qui n’impose pas une assurance emprunteur, ni d’indemnité de remboursement anticipé, encore moins de frais de dossier.

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :