Mettre une bâche sur votre voiture ou votre scooter peut-il vous aider à échapper à l’amende ?

Dissimuler sa plaque d'immatriculation sous une bâche : une astuce risquée pour échapper aux contraventions de stationnement

© themorningnews.fr - Mettre une bâche sur votre voiture ou votre scooter peut-il vous aider à échapper à l’amende ?

Consulter Masquer le sommaire

Dans les grandes villes, le stationnement peut parfois se révéler être un véritable casse-tête pour les conducteurs. Les contrôles et les amendes pleuvent, incitant certains à explorer des moyens pour échapper à ces sanctions. L’idée de dissimuler sa voiture ou son scooter sous une bâche a émergé, mais est-ce réellement une astuce infaillible pour éviter les contraventions ? Décryptons cette pratique controversée.

La bâche, une solution discutable

Dans les métropoles comme Paris, le contrôle automatisé du stationnement de voiture ou scooter est de plus en plus courant. Des caméras de surveillance sont positionnées dans toute la ville, scrutant les plaques d’immatriculation à la recherche d’infractions. Que ce soit le non-paiement du stationnement ou le stationnement illégal de véhicule, rien n’échappe à l’œil vigilant de ces caméras. Ce système permet aux autorités de traquer efficacement les transgressions et de délivrer des amendes en conséquence.

C’est là que la question de l’utilisation d’une bâche pour cacher sa plaque d’immatriculation entre en jeu. Certains conducteurs espèrent échapper aux caméras en dissimulant leur véhicule de cette manière. Cependant, il est essentiel de noter que cette pratique est sujette à controverse. En réalité, dissimuler délibérément sa plaque d’immatriculation sous une bâche peut constituer une infraction en soi.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Les implications légales

L’article L. 317-2 du code de la route est clair à ce sujet. Utiliser ou tenter d’utiliser un dispositif visant à soustraire des infractions à la législation sur la circulation routière est passible de cinq ans d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende. Cette disposition s’applique notamment aux bâches qui occultent la plaque d’immatriculation, le pare-brise ou les feux, car cela représente un danger pour la sécurité routière et entrave le contrôle des forces de l’ordre.

Évidemment, lorsque votre plaque est cachée sous une bâche, elle devient illisible pour les caméras et c’est tout à fait le but de l’utilisation des bâches sur les voitures ou scooters. Toutefois, les agents de contrôle du stationnement sont autorisés à soulever la bâche pour vérifier la plaque d’immatriculation. La pratique de dissimulation des voitures ou scooters avec des bâches pour échapper au stationnement payant s’avère risquée.

Voiture et scooter bâchées : les risques et conséquences

Bien sûr, les agents de contrôle ont la possibilité de descendre de leur véhicule pour soulever la bâche et établir une contravention. De plus, ils peuvent vérifier la validité de votre carte verte. Si elle n’est pas à jour, vous serez sanctionné. Dissimuler votre plaque d’immatriculation est également contraire à la réglementation, car elle doit toujours être visible lorsque votre véhicule est sur la voie publique. Les risques encourus sont considérables, et la dissimulation de la plaque peut entraîner des sanctions sévères, y compris des amendes, la suspension du permis de conduire et même la confiscation du véhicule.

Pas de garantie d’impunité

Même si vous parvenez à dissimuler votre plaque, il est essentiel de comprendre que vous pourriez toujours être sanctionné pour d’autres infractions. Si vous ne payez pas le stationnement ou si vous vous garez de manière inappropriée, les agents de contrôle peuvent vous infliger des amendes, peu importe si votre plaque est cachée ou non. Il faut dire que les autorités ne prennent pas à la légère les tentatives de dissimulation de plaque d’immatriculation. Au sein de la communauté des conducteurs, notamment sur le forum de Le Repair des motards.com, les avis sont partagés. Certains suggèrent des astuces pour minimiser les risques, comme garer le véhicule avec la plaque côté trottoir pour réduire la visibilité depuis la rue. Cependant, il est crucial de rappeler que cette pratique comporte toujours des risques juridiques.

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

Si vous souhaitez utiliser une bâche pour votre voiture ou scooter, choisissez donc un modèle qui ne dissimule pas la plaque d’immatriculation pour éviter les risques sur le plan juridique. En somme, il est plus sage de respecter les règles de stationnement et d’éviter les conséquences légales potentiellement graves. La prochaine fois que vous vous demanderez si la bâche est une solution, réfléchissez bien aux risques que vous encourez. La meilleure option reste de se conformer aux règles de stationnement et d’éviter les tracas et les sanctions. Néanmoins, les autorités doivent ils réviser la loi

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :