Le salaire mirobolant déboursé par TF1 pour Christophe Dechavanne

L'histoire du salaire fou de Christophe Dechavanne chez TF1 révèle les coulisses d'une époque télévisuelle révolue.

© themorningnews.fr - Le salaire mirobolant déboursé par TF1 pour Christophe Dechavanne

Consulter Masquer le sommaire

Le monde de la télévision a ses moments de jeu risqués, et l’un de ces moments a marqué l’arrivée d’un animateur débutant sur TF1. Dans une révélation inattendue, Christophe Dechavanne a partagé les détails de son salaire extravagant acquis grâce à un audacieux coup de poker.

Un récit qui plonge dans les arcanes financières de la télévision française des années 80 et 90. Aussi, un coup de poker financier qui a marqué le début d’une carrière exceptionnelle et qui continue à susciter l’étonnement.

Un deal inattendu : 300 000 francs par mois pour un jeune animateur

Bien que Christophe Dechavanne occupe actuellement un second rôle dans l’émission « Quelle époque » sur France 2, son impact sur TF1 dans les années 80 et 90 a été colossal.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Avec des émissions à succès telles que « Ciel, mon mardi ! », « Coucou, c’est nous ! », et « La roue de la fortune », Dechavanne a longtemps été le roi des audiences. Mais c’est le salaire de cet animateur iconique qui intéresse le public actuellement.

A cet égard, la générosité de TF1 à l’époque ne connaissait visiblement aucune limite. Christophe Dechavanne, alors âgé de seulement 29 ans, se souvient dans son autobiographie, « Sans transition », de la proposition qui allait changer sa vie.

Face à la pénurie d’animateurs après le départ de plusieurs stars vers La Cinq, Francis Bouygues, dirigeant de TF1 à l’époque, aurait posé la question cruciale à Dechavanne : « Jeune homme, combien vous valez ? »

Sans hésitation, le jeune novice Christophe Dechavanne aurait demandé le salaire le plus fou possible : 300 000 francs par mois en échange d’une nouvelle émission quotidienne. Un montant qui équivaudrait aujourd’hui à près de 90 000 euros par mois avec l’inflation. Ce chiffre impressionnant témoigne de la rareté des animateurs compétents à l’époque et de la nécessité pour TF1 de maintenir son offre de programmes.

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

L’argent, un moteur secondaire pour Dechavanne


Alors que Cyril Féraud, une star montante de France Télévisions, percevrait « seulement » 12 000 euros par mois, et Nagui, figure bien établie, oscillerait entre 72 000 et 95 000 euros par mois, le deal de Dechavanne semble encore plus impressionnant. Nikos, omniprésent sur nos écrans, gagnerait entre 50 000 et 100 000 euros par mois.

Ce qui prouve que le coup de poker de Dechavanne à l’époque était un véritable tour de force, d’autant plus qu’il avait encore tout à prouver.

Malgré le montant colossal de son salaire, Christophe Dechavanne insiste sur le fait que l’argent n’a jamais été son premier moteur. Dans une interview récente, l’animateur a souligné que bien que le salaire était énorme, il en était très content car cela lui a permis de subvenir aux besoins de nombreuses personnes et de s’offrir une maison de campagne.

Cependant, il a également succombé à quelques extravagances, notamment l’acquisition d’un hélicoptère, révélant ainsi le côté délirant de la richesse.

À lire TF1+ innove avec une campagne publicitaire méta pour booster sa plateforme de streaming

Bien que les temps aient changé, cette anecdote demeure un témoignage du caractère exceptionnel de certains moments dans l’histoire de la télévision française. Si vous cherchez une idée de reconversion, frappez à la porte de TF1 – qui sait quel salaire incroyable pourrait vous être offert aujourd’hui.

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :