Le prince Harry un peu trop proche Kate Middleton, une situation cachée qui agace Meghan Markle très jalouse, »Il était un peu amoureux »

Le prince Harry et sa belle-sœur Kate Middleton a partagé un moment plein de complicité avant qu’il ne rencontre Meghan Markle. Cependant, cette proximité n’a pas plu à cette dernière, qui est aussi jalouse de Kate Middleton.

© themorningnews.fr - Le prince Harry un peu trop proche Kate Middleton, une situation cachée qui agace Meghan Markle très jalouse, »Il était un peu amoureux »

Consulter Masquer le sommaire

Avant de croiser le chemin de Meghan Markle, le prince Harry entretenait une relation très étroite avec sa belle-sœur Kate Middleton. Ensemble, ils partageaient de nombreux moments de rire et de complicité.

Cette proximité aurait suscité le mécontentement de l’actrice américaine, visiblement jalouse de Kate, qu’on pourrait qualifier comme sa rivale au sein de la monarchie.

Meghan Markle : une femme qui ne manque pas de confiance en soi

Il est évident que Meghan Markle démontre une grande confiance en elle-même. Cependant, il semble que l’allure, la beauté, l’assurance et le charisme de Kate Middleton aient secoué l’ancienne actrice de Suits. 

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Selon les affirmations d’Ingrid Stewart, rédactrice en chef du magazine Majesty, Meghan Markle aurait été extrêmement jalouse de Kate Middleton. Cette jalousie pourrait être attribuée, entre autres raisons, à la relation fusionnelle entre Kate Middleton et le prince Harry.

Bien avant que Meghan Markle ne fasse officiellement partie de la famille royale en épousant le prince Harry, ce dernier entretenait une relation presque fusionnelle avec sa belle-sœur Kate Middleton. Le couple formé par William et Kate passait régulièrement des soirées mémorables avec le prince Harry, notamment lors de rencontres sportives. 

La complicité et l’harmonie entre eux étaient indéniables. Un lien solide unissait alors le prince Harry à Kate. Cette proximité n’était pas vraiment du goût de Meghan Markle.

Une proximité que Meghan Markle n’a pas appréciée

Ingrid Stewart, rédactrice en chef, a soulevé la possibilité qu’une envie et une jalousie démesurées aient animé Meghan Markle envers Kate Middleton. Avec précaution, elle a suggéré : « Peut-être que Harry était un peu amoureux de Kate. Je ne parle pas physiquement, mais mentalement.« 

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

Selon elle, le prince Harry aurait toujours nourri le désir d’avoir une sœur, et Kate incarnait cette figure fraternelle qu’il n’avait jamais eue : « Il l’a dit à Diana. Psychologiquement, je pense qu’il l’adorait, car il était toujours chez eux, au palais de Kensington. »

Cette proximité entre Harry et Kate aurait pu déranger Meghan Markle, qui aurait espéré obtenir une place plus importante au sein de la monarchie. « J’ai entendu dire que Meghan Markle pensait qu’elle allait devenir princesse et vivre au château de Windsor. A noter que si William et Kate avaient une très belle maison, eux étaient coincés dans un petit cottage. »

Une action ratée pour Meghan Markle

Il y a quelques semaines, une source proche, citée par le Telegraph, avait déjà laissé entendre que Meghan croyait avoir plus de légitimité pour s’exprimer que Kate lors de certains événements royaux. Elle se percevait comme une autodidacte dont le parcours professionnel inspirait le respect.

Meghan avait du mal à accepter que Kate soit placée hiérarchiquement au-dessus d’elle dans la famille royale, surtout étant donné qu’elle n’avait pas eu de carrière préalable. « Meghan se considérait comme une philanthrope capable d’apporter des enseignements à la famille royale », avait révélé une source.

À lire TF1+ innove avec une campagne publicitaire méta pour booster sa plateforme de streaming

Convaincue qu’elle pouvait moderniser et revitaliser le fonctionnement de la monarchie, Meghan s’est retrouvée confrontée à une dure réalité. La tradition et le protocole monarchiques sont des piliers intouchables, un fait que Kate Middleton semblait avoir intégré dès le début. Cette différence d’approche pourrait bien avoir été déterminante dans leur expérience respective au sein de la famille royale.

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :