L’art du nettoyage interdentaire : un pilier fondamental de l’hygiène bucco-dentaire

Le rituel quotidien du brossage des dents, ancré en nous depuis l'enfance, semble être une évidence dans notre routine d'hygiène bucco-dentaire.

© themorningnews.fr - L’art du nettoyage interdentaire : un pilier fondamental de l’hygiène bucco-dentaire

Consulter Masquer le sommaire

Cependant, une réflexion approfondie révèle une négligence commune : le nettoyage interdentaire. Au-delà du simple brossage, les experts affirment que l’attention portée aux espaces entre les dents est cruciale.

Étape 1 : L’essentiel du nettoyage interdentaire

Le Dr. Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole de l’UFSBD, souligne que l’hygiène bucco-dentaire va au-delà du brossage traditionnel. Les poils de la brosse ne parviennent pas toujours à pénétrer les espaces étroits entre les dents, laissant une partie de la bouche non nettoyée. Ainsi, intégrer une étape supplémentaire dans notre routine quotidienne est impératif. Le choix entre le fil dentaire et les brossettes interdentaires devient crucial pour éliminer la plaque dentaire et les débris alimentaires, réduisant ainsi les risques de caries, de gingivites et de parodontites.

Étape 2 : Choix et utilisation du fil dentaire

Le fil dentaire, conçu à partir de filaments de nylon, offre des options cirées, mentholées ou non. Son utilisation, bien que simple, requiert une technique précise. En découpant un morceau de fil, en le tenant entre les deux mains, et en le glissant soigneusement entre deux dents avant de le retirer vers le bas, on favorise un nettoyage efficace. Il est impératif de ne pas exercer une pression excessive afin d’éviter tout dommage aux gencives. Certains préfèrent utiliser un porte-fil, un outil facilitant le guidage du fil. Le fil utilisé doit être jeté après chaque utilisation.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Étape 3 : Brossettes interdentaires pour une action complète

Les brossettes interdentaires, adaptées à la taille des espaces entre les dents, représentent une alternative au fil dentaire. Le choix d’une brossette ni trop large ni trop fine assure une action de nettoyage complète. Contrairement au fil dentaire, la brossette est plus facile à manier, comme le souligne le Dr. Lequart. En glissant la brossette entre les espaces interdentaires, suivie d’aller-retours horizontaux, on assure un nettoyage méticuleux de la zone ciblée. Après chaque utilisation, il est essentiel de nettoyer la brossette à l’eau et de la sécher correctement.

Étape 4 : Bains de bouche et autres gestes bénéfiques

Au-delà du fil dentaire et des brossettes, le Dr. Lequart souligne l’efficacité des bains de bouche quotidiens en complément du brossage. Ces bains de bouche, faiblement chargés en actif antiseptique, retardent l’adhésion de la plaque dentaire sur la surface des dents. Ils peuvent également être adaptés pour lutter contre la sensibilité dentaire ou la mauvaise haleine.

Cependant, il est crucial de distinguer ces bains de bouche quotidiens des versions thérapeutiques fortement antiseptiques, réservées à des traitements spécifiques et à une durée déterminée. L’abus de ces derniers peut perturber la flore buccale et le microbiote. La consultation régulière du dentiste reste primordiale pour des conseils personnalisés.

Il est donc temps de donner à ce geste oublié la place qu’il mérite dans notre routine quotidienne pour des sourires éclatants et une santé bucco-dentaire optimale. N’oublions pas de consulter notre dentiste régulièrement pour des conseils adaptés à nos besoins individuels.

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :