Jimmy Mohamed dévoile LA règle qu’il impose à ses enfants pour leur santé « c’est non négociable »

Il détient le titre de médecin le plus suivi sur les réseaux sociaux en France.

© themorningnews.fr - Jimmy Mohamed dévoile LA règle qu’il impose à ses enfants pour leur santé « c’est non négociable »

Consulter Masquer le sommaire

Avec 1,6 million d’abonnés sur TikTok et un million de fidèles sur Instagram, Jimmy Mohamed est devenu la figure incontournable de la vulgarisation médicale.

Après ses débuts à la télévision en 2019 dans l’émission éphémère « C’est que de la santé ! » sur C8, il est devenu l’un des intervenants réguliers du « Magazine de la santé« .

L’annonce de l’arrêt de cette émission du service public d’ici l’été prochain a surpris tout le monde, mais le docteur de 35 ans a déjà deux nouveaux projets en préparation pour rebondir.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

La règle que Jimmy Mohamed impose à ses trois enfants

Ce vendredi 9 février, Jimmy Mohamed a accordé une interview exclusive au Buzz TV, l’émission médias du Figaro, où le médecin et chroniqueur de renom s’est livré sur sa vie personnelle, notamment sur son rôle de père auprès de ses trois enfants.

En parallèle de ses interventions matinales sur RTL du lundi au vendredi, où il partage ses précieux conseils en matière de santé, Jimmy Mohamed se consacre activement à la promotion de son dernier ouvrage intitulé « Zéro contrainte pour rester jeune, il n’y a pas d’âge pour commencer ! »

Cet ouvrage, qui suscite déjà l’engouement du public, présente 35 astuces pour une vie meilleure et plus longue, abordant même des conseils adaptés aux plus jeunes. 

Parmi les sujets abordés lors de son entretien avec le Buzz TV du Figaro, le célèbre médecin a évoqué l’importance de limiter l’exposition des enfants aux écrans. Conscient des enjeux liés à cette question, il a affirmé : « Jamais en semaine, c’est-à-dire que les jours où il y a école, c’est non négociable, pas d’écran ni le matin ni le soir ».

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

Cette recommandation reflète sa volonté de sensibiliser les parents à une gestion équilibrée de l’usage des nouvelles technologies chez les jeunes générations, et illustre son engagement en faveur du bien-être familial.

Pour autant, le praticien n’interdit pas à ses enfants de regarder la télévision le week-end. Cependant, le mercredi, lors des journées sans école, ainsi que le vendredi soir et le samedi soir, nous autorisons un peu de temps d’écran et de télévision à nos enfants.

Nous veillons à sélectionner des programmes familiaux, tels que Fort Boyard », confie l’homme marié à une sage-femme. Il y a un an, cette thématique avait d’ailleurs été abordée dans l’une de ses célèbres vidéos explicatives sur TikTok.

Jimmy Mohamed évoque à nouveau sa perte de poids

Jimmy Mohamed dispense régulièrement des conseils, mais il reconnaît également l’importance de recevoir des conseils, même pour lui-même !

À lire TF1+ innove avec une campagne publicitaire méta pour booster sa plateforme de streaming

En avril dernier, le médecin trentenaire avait partagé son expérience personnelle en commentant sa prise de poids sur une décennie : « Je travaillais intensément, souvent la nuit, je me nourrissais rapidement, je compensais mon stress en grignotant des Snickers et des M&M’s ! Cette situation devenait insoutenable », confiait-il. 

Conscient de la nécessité d’un changement, il a décidé de prendre les choses en main en adoptant une approche équilibrée. « J’ai rétabli l’équilibre, non pas en suivant un régime inefficace, mais en adoptant un mode de vie plus actif, en évitant les produits ultra-transformés et en prenant le temps de profiter de la vie », expliquait-il.

Cette prise de conscience et cette transformation personnelle reflètent son engagement envers un mode de vie sain et équilibré, qu’il partage avec son public à travers ses conseils et son exemple personnel.

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :