Après son éléction, cette Miss démissionne pour avoir commis une faute impardonnable

L'histoire de Carolina Shiino, la Miss Japon contrainte de rendre sa couronne, laisse derrière elle un débat intense sur l'identité nationale, l'éthique, et l'éligibilité dans le monde des concours de beauté. 

© themorningnews.fr - Après son éléction, cette Miss démissionne pour avoir commis une faute impardonnable

Consulter Masquer le sommaire

Carolina Shiino, la Miss Japon d’origine ukrainienne, a récemment été impliquée dans un scandale, la contraignant à rendre sa couronne. La jeune femme a exprimé ses excuses pour les problèmes considérables engendrés.

Épuisée par les polémiques qui ont entaché son règne, Carolina Shiino a finalement décidé de se retirer. Revenons sur les événements qui ont conduit à la démission inévitable de la première reine de beauté japonaise d’origine étrangère.

Une victoire historique éclipsée par la controverse

Le 22 janvier, Carolina Shiino, 26 ans, faisait son entrée dans l’histoire en remportant la couronne de Miss Japon. D’origine ukrainienne, cette dernière rejoint le Japon à l’âge de 5 ans, à la suite du remariage de sa mère.

À lire Horoscope 2024 : ces trois signes du Zodiaque profitent d’une chance inespérée en ce fin de mois de mars !

Naturalisée en 2022, Carolina Shiino était devenue la première reine de beauté japonaise née à l’étranger. Cependant, cette victoire ne fait pas l’unanimité.

Parmi les critiques, sur X (anciennement Twitter), l’artiste de manga Mayumi Kurata a déclaré que la beauté de Carolina ne représentait pas le peuple japonais. La controverse a enflammé les réseaux sociaux, mais Miss Japon a répondu avec détermination dans une interview accordée au Japan Times, affirmant son appartenance au Japon et défiant les opinions négatives. 

« Toute ma vie, on m’a dit que je n’étais pas assez japonaise, à la fois directement et indirectement, mais je sais que je suis japonaise. Je n’y peux rien. Personne n’a le droit de me dire que je ne le suis pas », et d’ajouter « Je ne pense pas qu’il y ait une seule chose qui fasse de vous un Japonais. Ce que je sais, c’est que c’est une question de cœur », »Si une personne pense qu’elle est japonaise, alors elle l’est. » déclare-t-elle.

L’affaire de l’amant marié : Le tournant décisif

Si la première polémique semble s’apaiser, une seconde éclate, plus compromettante cette fois-ci. Le tabloïd Shukan Bunshun révèle la relation de Carolina Shiino avec un homme marié. Les organisateurs du concours tentent de défendre la reine de beauté en expliquant qu’elle ignorait le statut marital de cet homme. Toutefois, la situation se détériore rapidement.

À lire « Mariés au premier regard » : Les tests de compatibilité sont-ils fiables ?

En dépit de cette récente révélation intrigante, le 5 février, Carolina prend une décision radicale en rendant sa couronne, son titre, et son écharpe. Les excuses qu’elle présente pointent vers la « peur et la panique » provoquées par l’article du Shukan Bunshun. « Je suis sincèrement désolée pour les énormes problèmes que j’ai causés et pour avoir trahi ceux qui m’ont soutenue », déclare Carolina publiquement.

Le désarroi de la Miss Japon ne se limite pas à son départ précipité. Le Japon, ayant pris position en laissant vacante la place de Carolina, se retire temporairement des concours internationaux, dont le prestigieux Miss Univers, jusqu’en 2025.

Cette décision vise à éviter de donner raison à ceux qui critiquaient l’apparence de Carolina Shiino, créant ainsi un vide dans la représentation de l’archipel sur la scène mondiale de la beauté.

Il faut dire que l’affaire Carolina Shiino soulève des questions éthiques et d’éligibilité dans le monde des concours de beauté. La Miss Japon, malgré sa victoire initiale, a été contrainte de démissionner face aux scandales. Cela met en lumière l’importance de l’évaluation morale des candidates et la responsabilité des organisateurs de concours vis-à-vis de leur image publique.

À lire TF1+ innove avec une campagne publicitaire méta pour booster sa plateforme de streaming

themorningnews.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :